Image8

Il fut un soleil du soir

Reflétant nos ombres en miroir

Et nos corps de croire

Au parfum d’encensoir

Il fut des mots claquants

Comme un fouet dessinant le sang

Et nos peaux d’amants

Se mordaient en jouissant

Il fut des appels au désir

Coulant comme des soupirs

Et nos envies de les lire

Sur les bougies de cire

Il fut des touches en caresses

Sous nos doigts plein d’ivresse

Et nos mains sans cesse

Y jouaient l’allégresse

Il fut des instants rois

Où nos cœurs sonnaient l’émoi

Et je garde sur moi

Un morceau de toi

N.S