14 mars 2008

Image8

Il fut un soleil du soir

Reflétant nos ombres en miroir

Et nos corps de croire

Au parfum d’encensoir

Il fut des mots claquants

Comme un fouet dessinant le sang

Et nos peaux d’amants

Se mordaient en jouissant

Il fut des appels au désir

Coulant comme des soupirs

Et nos envies de les lire

Sur les bougies de cire

Il fut des touches en caresses

Sous nos doigts plein d’ivresse

Et nos mains sans cesse

Y jouaient l’allégresse

Il fut des instants rois

Où nos cœurs sonnaient l’émoi

Et je garde sur moi

Un morceau de toi

N.S

Posté par Neurhone à 19:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Il fut un soleil du soir Reflétant nos ombres en

    Belle écriture, j'aime beaucoup votre blog... dédié à Ulysse. Ca m'évoque mon enfance, je n'avais qu'un livre, offert par le Noel du travai de ma mère. C'était l'Illiade. Je l'ai lu et relu jusqu'à ce que les pages tombent en lambeaux...
    Je cherchais des exemples de blogs pour m'inscrire sur cette plateforme, et je tombe sur vous. Je ne regrette pas. J'écris également, et je suis artiste-peintre. Si vous avez envie de passer chez moi, voici mon lien. Je vous offrirai un café...
    http://www.lorange-violette.com/

    Posté par lorange-violette, 14 mars 2008 à 23:23 | | Répondre
  • lorange-violette > merci et pas de problème ... je passe prendre le café !

    Posté par neurhone, 19 mars 2008 à 18:49 | | Répondre
  • Ulysse garde aussi sans doute un morceau de vous...

    Posté par Messager, 20 août 2008 à 14:16 | | Répondre
Nouveau commentaire