Au delà des colonnes

14 mars 2008

Une petite question

A tous ceux qui passent ici

086

Que représente Ulysse pour vous ?

Posté par Neurhone à 19:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Image8

Il fut un soleil du soir

Reflétant nos ombres en miroir

Et nos corps de croire

Au parfum d’encensoir

Il fut des mots claquants

Comme un fouet dessinant le sang

Et nos peaux d’amants

Se mordaient en jouissant

Il fut des appels au désir

Coulant comme des soupirs

Et nos envies de les lire

Sur les bougies de cire

Il fut des touches en caresses

Sous nos doigts plein d’ivresse

Et nos mains sans cesse

Y jouaient l’allégresse

Il fut des instants rois

Où nos cœurs sonnaient l’émoi

Et je garde sur moi

Un morceau de toi

N.S

Posté par Neurhone à 19:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 janvier 2008

2008

            

                Moi, Ulysse, j'existe à travers vous,

                Sur les blogs. Suis devenu personne virtuelle,

               mais doté d'un coeur réel!

              Je vis grâce à vous!

                         *

   Que cette année nouvelle,

Vous redonne le goût d'écrire,

Sous forme de poème, prose ou ritournelle,

Que mon histoire à tout jamais vous inspire!

Posté par Shakti à 00:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 octobre 2007

à toi Ulysse,

Ulysse toi le roi d'Ithaque,

Je viens implorer ta connaisance de l'homme

Ainsi que ton savoir que nul n'ignore!

Va, trouve le, dis lui que je l'aime.

*

Toi Homme de l'Antiquité, mais immortel,

Toi qui as su à chaque moment propice

Savourer les charmes et délices cachées

De toute femme se présentant à ton corps.

*

Oui, c'est c'est à cet homme que je m'adresse:

Homme qui a su de l'Amour jouir de tout instant!

Va, trouve le, persuade le, ramène le à la sagesse:

Dis lui, que je l'aime, et qu'il m'aime pour la Vie.

*

Shakti le 25/10/07

ulysse

Posté par Shakti à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2006

moi, toi, nous...

                    le symbole qu'évoque  Ulysse, en chacun de nous,

                      n'est autre que le désir de voir un autre monde,

                      le désir de voyager, de fuir la réalité.

                        Je suis Ulysse,

                    Nous sommes tous Ulysse!

                  à notre façon!

cyclades_sphr2_santorin

Posté par Shakti à 01:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


12 janvier 2006

Jusqu'à plus soif

ou

L'éclair dans les yeux

Le vent dans les cheveux

Tu avances

A la cadence

De ton destin

Et tes mains

Serre le mystère

De la vie

C'est le verre

De l'insoumis

A boire ... jusqu'à plus soif

Ta gorge brûle

De mots étouffés

Comme le pendule

Tu vas chercher

L'onde caché

Pour t'y baigner

Et boire ...jusqu'à plus soif.

NS

Posté par Neurhone à 23:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 janvier 2006

Insoumis

ulyssev_ronique_s_bastien

Image Véronique Sébastien

Arrêtez vos batailles
Vous faites trop de bruit
Devant vous se dresse un épouvantail
Pour vous dire que c'est fini

Arrêtez de me dire ce que je dois faire
Vous ne savez pas qui je suis
Vos conseils , je les jette en enfer
Vous ne méritez que le mépris

Vivre est une déchirure
Quand  on est un incompris
Chaque jour une nouvelle blessure
Quand on est un insoumis

La solitude est désormais ma compagne
Le jour comme la nuit
Je veux rester seul dans ma campagne
Loin de votre tumulte et de vos cris

Suis-je fou de vouloir rester moi-même,
De dénoncer les faux-semblant?
Je refuse d'entrer dans votre système
Vous n'êtes que des menteurs intolérants

Et je vivrai dans la bohème
Mon bonheur est à ce prix
Vous n'aurez qu'à signer mon anathème
Moi, j'aurai gagné mon paradis

M.N

Posté par littlesun à 20:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 janvier 2006

Voeux

En ce début d'année, Ulysse prit la parole et dit:

" Que cette année qui se présente, soit clémente pour vous...

Que Zeus sache vous écouter...

Pour ma part, la route est encore longue"

gr_ce

Posté par Shakti à 19:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 décembre 2005

Mais

Où est donc passé notre ami Ulysse?

Lui qui a toujours brillé par ses exploits....

Serait-il prisonnier d'une belle enchanteresse,

Qui le garde dans un palais flamboyant,

Sur une île paradisiaque?

Car, s'il est vaillant, il a un coeur qui se laisse facilement ,

Prendre au piège des douceurs et charmes d'une belle.

Profite mon ami Ulysse ...

On a qu'une vie !

je reviendrai te chercher;

Posté par Shakti à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2005

h1

Posté par Neurhone à 20:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 septembre 2005

Le retour

jo_20le_20retour_20d_27ulyssejoel_giraud

Retour.

Rendre les choses simples
Ne plus les compliquer
Arrêter les complaintes
Et les jeter au panier.

La vie , tel un oiseau,
Peut nous emmener légers
Chercher le nouveau
Dans le vieux oublié

Retrouver le comment
Sans chercher le pourquoi
Savoir faire autrement
Pour connaître son moi

Réécrire son histoire
Chercher au fond de soi
Toutes les raisons d'y croire
Et retrouver la foi

Sentir la joie avec un rien
Goûter au bonheur sans malice
Se poser , se relire enfin
Boire la vie jusqu'au fond du calice.

M.N

Posté par littlesun à 20:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 août 2005

l'or en coeur ému

soleil_et__

Photo: L.D

*

Délice rouge de soleil ému

La mue d'Ulysse des sommeils

S' écarte   en corolle vermeille

Où l'or du coeur caracole tétu .

Posté par paprikadou à 14:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 août 2005

KYNETHICA

Ulysse dort sereinement  sous un cypré, bercé par une brise légère.         

Il est réveillé par une douce mélodie qui envahit son sommeil,                      

Et, qui  de loin vient éveiller ses sens. Emerveillé,

ébloui, il se lève et part à la recherche de cet enchantement

                              µ

A son plus grand étonnement, il aperçoit une silhouette vaporeuse,

Qui danse nue, sur la musique légère  d'un jeune prince.

Cette femme innacessible, lui semble un songe....

Pourtant,  Ulysse sait qu'il ne dort plus, que cette femme est là.

                                             µ

Sans l'effrayer, il s'approche d'elle, lui sourit, lui parle.

"Qui es-tu douce femme à l'allure si frêle?" lui dit-il tout bas.

Continuant sa folle ronde, ce bijou lui répond:

"Je suis Kynéthica  déesse de la Mouvance."

                                µ

Je suis venue te trouver, te dire que le temps de bouger

Est venu à présent. Tu dois  partir afin

D'éviter de faire éclater la colère des Dieux.

Tu sais que ton destin t'est imposé:Celui de voyager.
          
                           

               Shakti        

                                        sarracenia_purpurea_960701_185

                                                        

Posté par Shakti à 22:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 août 2005

Quand

fond_marin

Quand la mer devient rouge

Et que plus rien ne bouge

Quand mes yeux fatigués

Ne savent plus regarder

Je me dis qu'il est temps

De plonger dans mon coeur

D'y puiser les présents

Déposés par les heures

Petites gouttelettes accrochées au parois

Rosée d'anciens bonheurs ou je me croyais roi

D'en remplir mes deux mains jusqu'au bord

Pour y baigner mon visage et mon corps

Afin que sur ma peau coulent les souvenirs

Et qu'ils s'imprègnent en moi doux comme des sourires.

NS

Posté par Neurhone à 19:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 août 2005

retour ou repis ou ....

Comme dans un écrin d'émeraude brute, lentement apres moult tumultes, le voilà seul dans sa cahute, le radeau s'est échoué, longtemps il s'est demandé ce qu'il y avait fait, le voilà enfin rassuré, sa carte du Tendre , il vient de la retrouver, et ainsi le chemin à sa belle. Quand la tempete sur la Mer , quand son coeur enfin apaisé, quand tous les éléments à leur place se retrouveront, apres moult tracas, que jamais il n'oubliera, Cyrcée , la magicienne, lui a réservé une surprise ilienne,une chaloupe bien cachée, grace à laquelle il pourra rejoindre cette terre qu'il voit au loin poindre sans jamais avoir pu l'atteindre

alors soudainement seul rescapé de ces antiques combats, il verra s'enfouir le symbole de ses tracas, du radeau le seul morceau restant , le mat , défait de tous ses apparats, dans les sables mouvants disparaitra, alors il repartira,  rejoindre les siens, serein, divin ......

Posté par OPALE à 13:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 août 2005

A la recherche d'Ulysse

vague

J'erre dans les grottes sulfureuses

J'étreins les étincelles

je surprends les mystères dans un nuage d'encens

et sous les ongles des esprits

je cherche Ulysse

peut-être dressera-t-il pour moi ses jours

telle un échelle

peut-être ma parlera-t-il

me dira-t-il ce que les vagues ingorent.

ADONIS  ( Mémoire du vent )

Posté par Neurhone à 22:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 juillet 2005

J'ai demandé à la lune ...

lune_d_ulysse

Posté par Neurhone à 23:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 juillet 2005

Viens

1112310374

Viens, suis le fil d'Ariane

souple comme une liane

qui te mènera, c'est certain

vers l'aube de ton demain.

Ne doute pas

Ne lâche pas

avance à petits pas d'espoir

laisse le doute au noir

et transforme tes souvenirs

en images pour l'avenir.

Cherche l'éclaircie

la porte de sortie

Le vent de la promesse

chassera ta détresse.

Va chercher d'autres trésors

il existe encore des toisons d'or

cachées au milieu des fleurs

ou dans la profondeur des coeurs.

Tisse toi-même ton destin

dans la ronde des humains.

NS

Posté par Neurhone à 01:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 juillet 2005

Le fil d'Ulysse

ulysse_calypsoarnoldb_cklin

Le fil d'Ulysse

Le fil du temps qui passe
Me ramène vers toi sans cesse
Là où tu gardes ma place
Tu m'as fait la promesse
Que je ferais toujours partie de ton espace
Que tu m'attendrais au délà de l' ivresse

J'étais aveugle, j'ai retrouvé la lumière
J'étais sourd, j'entends ta voix comme une musique
J'étais muet, j'ai retrouvé la parole

Conduis-moi dans la brise légère
Mon coeur aux sentiments n'est plus amnésique
Avec toi, je veux danser la vie en folle farandole

Je vois ton reflet dans la glace
Il me renvoie tes caresses
Je vois mon avenir juste en face
Sans tourments, sans détresse
Pour toi j'aurai toutes les audaces
Pénélope, tu seras toujours ma seule déesse.

Posté par littlesun à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2005

PRESENTATION

le_monde_d_ulysse.jpe

Avant de partir, Ulysse, invoque sa Muse:

                       *

"Dis-moi, Muse, cet homme subtil qui erra si longtemps,
Ἄνδρα μoi ἔννεπε, Μοῦσα, πολύτροπον, ὃς μάλα πολλὰ

 

                        *

après qu'il eut renversé la citadelle sacrée de Troiè.
πλάγχθη, ἐπεὶ Τροίης ἱερὸν πτολίεθρον ἔπερσεν·
"

                                *

«Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage...» Que de rêves, d'enchantements ! Et que de femmes sur sa route... Calypso lui promet l'immortalité, Nausicaa a tout l'attrait de la jeunesse, Circé l'envoûte... À tant de charmes, il faut ajouter celui des sirènes. Comment résister ? Dans le secret de son cœur, Ulysse ne songe pourtant qu'à Pénélope... Mais avant de la serrer contre lui, que d'épreuves, de tourments ! De la porte de l'Enfer à celle d'Ithaque, ce ne sont que pièges, naufrages, gouffres et monstres. Contre l'adversité tant de constance ! Si les dieux sont tortueux, Ulysse est rusé. Et, d'étape en étape, son voyage fera d'abord de lui un homme; poutant, l'aventure l'appelle et déjà, il se prépare à repartir....."
                                 Shakti

Posté par Shakti à 21:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]